Créer une SCI : Guide complet pour l’investissement Immobilier

L’attrait pour l’investissement immobilier ne se dément pas. Solide et rassurant, il incarne le placement préféré des Français souhaitant valoriser un capital existant ou se constituer un patrimoine. Parmi les véhicules d’investissement, la Société Civile Immobilière (SCI) s’impose de plus en plus comme un choix judicieux. Elle offre une structure adaptée à la gestion et à la transmission d’un bien immobilier, en plus de présenter des avantages fiscaux spécifiques. Vous désirez vous lancer dans la création d’une SCI

Qui peut créer une SCI ?

Vous envisagez de constituer une société civile immobilière mais vous vous interrogez sur les conditions d’éligibilité ? Sachez que créer une SCI est ouvert à tous. Que vous soyez particulier ou professionnel, la SCI vous est accessible et ne nécessite que la présence de deux associés au minimum, sans plafond fixé. Ces derniers peuvent être des personnes physiques, majeures ou mineures, voire des entités juridiques.

Particularité, pour les mineurs, un consentement des tuteurs légaux sera nécessaire. Chaque associé engage sa responsabilité financière dans la mesure de ses apports dans le capital social. Si cela peut sembler intimidant, sachez que des aménagements statutaires peuvent être envisagés pour moduler la portée de cette responsabilité, notamment pour protéger les intérêts des mineurs.

La flexibilité de la SCI est telle qu’elle permet de réunir des associés aux liens divers : famille, amis, partenaires d’affaires… Créer une SCI familiale est courant et présente des avantages spécifiques en matière de gestion de patrimoine immobilier.

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations ou commencer les démarches pour la création de votre propre SCI, vous pouvez cliquer sur le lien.

Les étapes de création d’une SCI

Constituer une SCI est un processus qui exige rigueur et attention. Il implique plusieurs étapes, chacune ayant son importance. La domiciliation de la SCI est la première pierre de l’édifice, car elle définira l’adresse administrative de l’entreprise. Plusieurs options se présentent : utiliser l’adresse personnelle du gérant, louer un espace dédié ou recourir à une entreprise de domiciliation.

La rédaction des statuts est la colonne vertébrale de votre SCI. Ces documents établissent les règles fondamentales qui régiront la société : formes des apports, partage des revenus fonciers, fonctions et pouvoirs du ou des gérants. Ils doivent être précis et complets afin d’éviter toute ambiguïté future.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut